Oriol Canals

Écartant d’un même mouvement la posture militante ou l’apitoiement facile, Oriol Canals, au cours d’un travail de sept années, est allé droit à ce qui manquait : les mots de ces hommes errant de villes en villages.

Sombras (2012) est son premier long-métrage témoignant de l'immigration africaine sur les côtes espagnoles. La force et l'originalité de Sombras ("Ombres", en espagnol), sont de donner la parole à des immigrants clandestins qui s'adressent frontalement à leur famille restée en Afrique. Ces lettres audiovisuelles envoyées au pays structurent le film. Bribes de vies brisées. Passage de l'ombre à la lumière le temps d'un film. La catharsis opère. Ce faisant ils s'adressent directement à nous, en face à face. Effet miroir. Ils nous parlent de notre humanité ou de ce qu'il en reste.


SOMBRAS (Les ombres) par Mosaique-Films

SOMBRAS (Les ombres) d'Oriol Canals est dans les salles à partir du 26 septembre 2012. SOMBRAS est produit par Corto Pacific, Turkana Films et le Groupe Galactica : Chaque année, comme s'ils participaient d'un étrange rituel printanier, des milliers d'immigrés viennent s’échouer en Espagne. Un autre naufrage les y attend : l’errance parmi les ombres. Depuis la marge d’un monde qui ne veut plus les voir, ces hommes, en se confiant à leur famille par lettre vidéo, nous regardent dans les yeux.

 


SOMBRAS (Les ombres) par Mosaique-Films