Filippo De Dominicis est un dramaturge et metteur en scène italien. Il s’est formé auprès d’artistes comme Bepi Monai, Bob Marchese, Philip Radice, Claudio Morganti ou encore Virginio Liberti. Directeur artistique de la compagnie italienne laLut, il a écrit et mis en scène une dizaine de pièces.
Depuis 2004, il a participé à la conception et à la réalisation de plusieurs festivals de théâtre et de deux projets européens Culture: «Le voyage d’Edgar Walpor » et «Playing Identities».
En 2010, il a mis en scène pour la mairie de Rodez les lectures présentées dans le cadre du festival "Côté cour" avec Isabelle Claveaud. C’est à la suite de cette rencontre qu’est né le projet de mise en scène de "Femme non rééducable".
Filippo De Dominicis conçoit ses mises en scène comme un travail d’écriture scénique issu des propositions de l’acteur. L’acteur est à ce titre considéré comme coauteur à part entière de l’œuvre théâtrale. Il est le créateur de masques qui ne naissent pas seulement du texte ou de l’idée qui s’en dégage, mais avant tout de son propre corps et de son imaginaire, contre toute conception «psychologique » de l’interprétation et de la représentation. Le résultat de cette « écriture » est une partition scénique pour « figures », des images mettant en relation la spécificité du corps de l’acteur avec un ou plusieurs archétypes, pour la création d’une œuvre universelle s’adressant à un large public.